Club Alpino Italiano – sede centrale


Le Club Alpin Italien a été fondé à Turin en 1863 par Quintino Sella, scientifique et homme d’Etat. Son histoire comprend surtout l’activité bénévole dictée par l’enthousiasme et cela dure depuis plus de cent ans . L’effort de ces passionnés d’alpinisme sous toutes ses formes a permis la réalisation de toute une série d’initiatives pour la montagne et pour ceux qui la fréquentent au cours de leurs loisirs ou du travail: refuges, bivouacs, sentiers, oeuvres sociales, documentation, tels que le Musée National de la Montagne et la Bibliothèque Nationale à Turin; rappelons que , d’une manière plus générale, le Club Alpin a toujours travaillé dans le sens d’une valorisation de la nature et de sa défense.

Le Club Alpin Italien compte plus de 300.000 membres inscrits dans 400 sections et 300 sous-sections qui agissent librement dans le cadre des activités sociales prévues.

Au moyen des bureaux techniques de l’organisme central situé à Milan , le Club Alpin s’occupe des problèmes complexes et très actuels concernant la protection de l’environnement en montagne; il gère les 700 refuges et bivouacs disséminés sur toute la chaîne alpine et les Apennins; il organise des ascensions et randonnées de groupes, il propose des cours d’alpinisme et de ski hors piste, des randonnées à ski et des excursions spéléologiques, ainsi que des conférences et des réunions didactiques; il s’occupe également de la formation des moniteurs pour chaque discipline et organise leur travail; le Club Alpin suit constamment l’évolution des matériaux et des techniques.

Le Corps National de Secours Alpin et Spéléologique s’occupe de la prévention des accidents tout comme le Service Avalanches : il y a toute une organisation de secours formée par des guides de profession et des volontaires.

Le Club Alpin publie aussi plusieurs ouvrages: guides, itinéraires dans la nature, monographies, périodiques, “La Rivista del CAI”, revue bimensuelle de culture et de technique de l’alpinisme et “Lo Scarpone”, bulletin mensuel.

Le Club Alpin encourage et subventionne l’ étude dans les domaines scientifique historique, économique, artistique et littéraire ayant pour objet la montagne.

Club Alpino Italiano

Le Club Alpin Italien a été fondé à Turin en 1863 par Quintino Sella, scientifique et homme d’Etat. Son histoire comprend surtout l’activité bénévole dictée par l’enthousiasme et cela dure depuis plus de cent ans . L’effort de ces passionnés d’alpinisme sous toutes ses formes a permis la réalisation de toute une série d’initiatives pour la montagne et pour ceux qui la fréquentent au cours de leurs loisirs ou du travail: refuges, bivouacs, sentiers, oeuvres sociales, documentation, tels que le Musée National de la Montagne et la Bibliothèque Nationale à Turin; rappelons que , d’une manière plus générale, le Club Alpin a toujours travaillé dans le sens d’une valorisation de la nature et de sa défense.

Le Club Alpin Italien compte plus de 300.000 membres inscrits dans 400 sections et 300 sous-sections qui agissent librement dans le cadre des activités sociales prévues.

Au moyen des bureaux techniques de l’organisme central situé à Milan , le Club Alpin s’occupe des problèmes complexes et très actuels concernant la protection de l’environnement en montagne; il gère les 700 refuges et bivouacs disséminés sur toute la chaîne alpine et les Apennins; il organise des ascensions et randonnées de groupes, il propose des cours d’alpinisme et de ski hors piste, des randonnées à ski et des excursions spéléologiques, ainsi que des conférences et des réunions didactiques; il s’occupe également de la formation des moniteurs pour chaque discipline et organise leur travail; le Club Alpin suit constamment l’évolution des matériaux et des techniques.

Le Corps National de Secours Alpin et Spéléologique s’occupe de la prévention des accidents tout comme le Service Avalanches : il y a toute une organisation de secours formée par des guides de profession et des volontaires.

Le Club Alpin publie aussi plusieurs ouvrages: guides, itinéraires dans la nature, monographies, périodiques, “La Rivista del CAI”, revue bimensuelle de culture et de technique de l’alpinisme et “Lo Scarpone”, bulletin mensuel.

Le Club Alpin encourage et subventionne l’ étude dans les domaines scientifique historique, économique, artistique et littéraire ayant pour objet la montagne.