CNR – IRPI di Padova


Le CNR est un Institut de Recherche spécifique pour les études sur le risque d’éboulement et de crue dans l’Italie du Nord-est. On effectue des recherches à l’intérieur de programmes de recherche nationaux, financés par le CNR et par le Département de la Protection Civile ; d’autres recherches font partie de programmes internationaux organisés par la Commission Européenne ou organisés en commun par le CNR de Padova et par des instituts de recherche étrangers.

ACTIVITÉS PASSÉES ET PRÉSENTES.

L’Institut a été fondé en 1968 comme institut de recherche pour la Planification Routière et l’Utilisation du Sous-sol, ayant comme objectif des recherches géologiques et structurales en vue de la construction de voies ferrés et de tunnels routiers. On faisait aussi des études sur la stabilité des versants traversés par les routes et le voies ferrés.

Vers la fin des années soixante-dix, après avoir terminé la construction des routes et des voies ferrés les plus importantes dans le Nord d’Italie, les recherches se sont orientées vers l’étude du risque hydrogéologique et géologique et l’étude de l’environnement : on a ainsi développé des recherches sur la stabilité des versants, sur la dynamique fluviale et sur les techniques de photo-interprétation (même grâce aux images des satellites) appliquées à des études du milieu ambiant et archéologique.

Au cours de ces années, l’Institut a fonctionné comme soutien technique à l’occasion d’événements catastrophiques naturels qui s’étaient produits dans l’Italie du Nord : tremblement de terre du Frioul en 1976, alluvion en Carnia en 1983, éboulement de la Valtellina en 1987, alluvion du Piémont en 1994, et d’autres événements locaux tels que l’éboulement de Zoldo Alto (Belluno) en 1991, l’éboulement du Tessina (Belluno) et les coulées détritiques de Borca de Cadore (Belluno) en 1994 et 1996 .

L’Institut chargé par le Département de la Protection Civile a installé, et il continue de gérer, un système de monitorage et d’alerte sur l’éboulement du Tessina (Prealpi Venete).

Depuis plusieurs années des portions de terrain à Cortina d’Ampezzo et à Corvara in Badia (Dolomiti) ont été équipées avec des instruments pour l’acquisition de données sur la dynamique de ces mouvements de masse ; un petit bassin hydrographique (bassin du Missiaga, Dolomiti) a été équipé pour le monitorage du transport solide.

CHAMPS DE RECHERCHE

  • L’Institut fait des recherches dans le domaine de la Géologie Appliquée surtout dans l’Italie du Nord-Est. Voici les recherches qui sont en cours à présent :
  • Recherches à l’échelle régionale sur l’état hydrogéologique de bassins de montagne et la distributions des aires intéressées par le phénomène d’éboulement ;
  • Analyses des données hydrologiques et géologiques, en particulier les rapports entre les crues et l’instabilité des versants ;
  • Études sur le transport de sédiments et l’évolution morphologique de bassins de montagne ;
  • Développement des systèmes de monitorage avec l’acquisition automatique de données de versants instables et de coulées détritiques ;
  • Vulnérabilité des couches aquifères et charge polluante ;
  • Analyse d’image et remote sensing appliquée à l’étude de phénomènes de géomorphologie passés et actifs.

On effectue des recherches dans les aires sous contrôle dans le but de connaître l’évolution des processus hydrologiques et de géomorphologie ( crues et transport solide, éboulements, coulées détritiques) et de développer de technologies spécifiques pour les systèmes de monitorage d’éboulements et de coulées détritiques.

Depuis plusieurs années l’Institut collabore aux activités du Groupe National Défense Grandes Catastrophes, en particulier pour ce qui concerne le risque d’éboulement et de coulée détritique dans les zones urbaines, et les études sur les grandes pluies et la vulnérabilité des aquifères.

L’équipe de recherche, organisée en des groupes de travail, donne des consultations au Département de la Protection Civile pour les émergences hydrologiques ou à la suite de phénomènes d’éboulements ; il participe aussi activement à des projets de recherche de l’Union Européenne et d’autres organisations internationales scientifiques et gouvernementales.

CNR - IRPI - Padova