Società Geografica Italiana


La Société Italienne de Géographie, fondée à Florence en 1867, siège à Rome depuis 1872, après l’unité d’Italie quand cette ville devient la capitale (ONLUS depuis le 19/01/2007). Elle organisait et soutenait les expéditions en Afrique, en Amérique du sud, en Asie centrale et en Papouasie. Or l’activité de voyages et explorations était parfois étroitement liée à la politique coloniale italienne ; ce qui fut donc totalement abandonné après la 2ème guerre mondiale lorsque la Société commença à travailler en tant qu’institut culturel occupé surtout à la recherche scientifique.

C’est une personne morale sous la protection et le contrôle de l’Etat qui compte 1500 membres. La Società Geografica Italia conserve de riches archives récemment réorganisées, une photothèque de plus de 100.000 photos, dont plus de 20.000 disponibles sur le site www.societageografica.it; il y a aussi une collection de cartes de grande valeur soit du point de vue artistique et historique soit d’intérêt scientifique ainsi qu’une section moderne concernant l’Italie. Nous trouvons ici une bibliothèque spécialisée de 300.000 volumes connectée au système du Servizio Bibliotecario Nazionale (SBN) considérée comme la plus importante d’Italie et l’une des plus fournies d’Europe. La Société publie sans interruption depuis 1868 un Bulletin trimestriel offrant des articles, des informations et des critiques ainsi qu’une série de monographies scientifiques ; occasionnellement paraissent des volumes prestigieux avec la collaboration de certains éditeurs spécialisés. Ces dernières années, en tant qu’institut de recherche, elle a pour mission de se consacrer à l’étude et à toute activité utile à la collectivité dans le champ de la géographie et d’autres disciplines. La publication d’un Rapport annuel consacré à un sujet d’actualité italienne en est la preuve : la première édition de 2003 concerne l’immigration, celle de 2004 les infrastructures, celle de 2005 le rôle de l’Italie dans la Méditerranée. En 2006 le Rapport affronte le thème de l’Europe, Un territorio per l’Unione ; en 2007 le tourisme et le territoire, L’Italia in competizione. En 2008 le rôle des villes.

L’expérience des chercheurs de la Società Geografica Italiana est demandée dans l’évaluation de l’impact sur l’environnement afin de gérer et de sauvegarder les ressources, dans la construction de programmes internationaux de coopération au développement, dans la réalisation de cartographie pour la gestion territoriale. En collaboration avec différentes universités italiennes et dans le rôle d’association écologique, elle s’engage à développer les thématiques de la Convention Européenne pour le paysage.

La Société s’occupe de la formation , en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de l’Université et de la Recherche, dans le cadre du protocole de convention pour la diffusion de la culture géographique et de son enseignement. Un accord vient d’être signé avec les universités d’Etat de Rome qui prévoit la constitution d’un centre de haute formation pour les disciplines de la géographie. L’activité culturelle se poursuit intensément : il convient de signaler les célébrations pour le cinquième centenaire des voyages d’Amerigo Vespucci et celle du 750ème anniversaire de la naissance de Marco Polo.

La Société collabore avec l’Union géographique internationale et est membre de l’European Society for Geography. Le siège au Palais Mattei, Villa Celimontana, accueille la Casa della Geografia, lieu de référence pour les spécialistes et les experts du monde entier.

Società Geografica Italiana